Bienvenue

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

S'enregistrer
Mot de passe perdu ?

Sur Facebook

Partenariat

Aucun partenariat actuellement

Lecteur Radio techno

Lexique des differents genre musicaux electroniques :


Trance progressive
La progressive (ou tout simplement prog) est un genre musical né en Grande-Bretagne dans le courant des années 1990 et popularisé par le duo de DJ Sasha et John Digweed, avec leur série de compilations mixées, les Exposure. À l'heure actuelle, ce style reste méconnu dans la plus grande partie de la France mais est notamment populaire en Angleterre, aux Pays-bas, en Allemagne, en Suisse et dans le nord de la France.

Peu radiophonique, la progressive est plutôt présente en discothèque, lors des warm-ups et sur les radios spécialisées.

Définition :
On ne peut réellement définir ce style car il est à la croisée de différents courants qui traversent la musique électronique ; il est soit 4 to the floor soit breakbeat :

* électro, avec un sous-genre appelé prog-électro, les principaux représentants de ce style étant James Holden ou Nathan Fake par exemple. Sa caractéristique est la reprise des sons analogiques des machines utilisées en électro, telles que la TB303, le TR909, etc.
* trance, avec les racines mélodiques de la trance, sans le côté grandiloquent des grands arpèges de synthés trance. Cette partie est fort appréciée par certains amateurs de trance. D'ailleurs, beaucoup de morceaux progressive sont joués par les DJ trance comme Armin van Buuren ou Tiësto.
* house, où le son progressive trouve beaucoup de ses influences, notamment le groove si caractéristique des titres house, que ce soit au niveau du rythme mais aussi des lignes de basse. La partie house est réellement le cœur de la progressive.
* ambient, dont il est plus rare de trouver des influences claires dans la progressive, mais un bon nombre de titres utilisent les nappes de synthés reposantes de ce style si apprécié par les clubbers ibicéens au petit matin. Généralement il est associé à un rythme break, formant ainsi le melodic break. Les principaux artistes sont Tim Fretwell ou Digital Witchcraft.


Source : wikipedia.org