Bienvenue

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

S'enregistrer
Mot de passe perdu ?

Sur Facebook

Partenariat

Aucun partenariat actuellement

Lecteur Radio techno

Lexique des differents genre musicaux electroniques :


Trance goa
La Goa trance ou Hippie trance (souvent dénommée goa ou 604 par analogie graphique avec GOA) est une forme de musique électronique. C'est un style de trance qui provient de l'État indien de Goa, ce qui est plutôt unique car la plupart des formes de trance ont été développées en Europe.

La trance goa est étroitement liée à l'apparition de la trance psychédélique (ou Psy trance) pendant la seconde moitié des années 1990, mais la différence entre les deux genres est en grande partie une question d'opinion (si elles sont considérées comme synonymes par certains, d'autres trouvent la trance psychédélique plus « métallique » et la goa plus « organique »). Ils sont cependant tous deux distincts des autres formes de trance sur le plan sonore, en grande partie du fait des sons uniques qu'ils utilisent. Sur le plan culturel, ils sont d'une manière générale plus underground et moins commerciaux que d'autre styles de trance. On a davantage de chances d'entendre le son goa à des fêtes en plein air et dans des festivals que dans les boîtes et lieux comme Ibiza.

Les premières compilations ou albums où l'on a pu distinguer à l'oreille le son goa de la trance normale, sont sans doute Project II Trance de Dragonfly Records et sa suite Order Odonata.

Histoire :
Cette musique a ses racines dans l'État de Goa à la fin des années 1960 et au début des années 1970, tenu pour une sorte de mecque hippie bien que le style de trance goa actuel ne soit apparu qu'au début des années 1990. L'afflux de touristes a diminué dans les années 1970 et 1980 mais un noyau dur est resté à Goa, se concentrant sur le développement de la musique tout en pratiquant d'autres activités telles que le yoga et la consommation festive de drogues. La musique finalement connue sous le nom de trance goa n'a pas évolué à partir d'un genre unique mais s'est surtout inspirée de la musique industrielle/EBM avec Front Line Assembly et A Split-Second, de l'acid house (en particulier « What time is love? » des KLF) et du rock psychédélique avec Ozric Tentacles, Steve Hillage et Ash Ra Tempel. En outre, la musique tribale/ethnique orientale devint également une source d'inspiration, ce qui n'a rien de surprenant si l'on considère que c'est de Goa, en Orient, que la trance goa est originaire. Un exemple (1974) de la relation entre le rock psychédelique et la musique qui serait connue par la suite sous le nom de trance goa est l'album très expérimental et psychédélique « Galactic Supermarket » des Cosmic Jokers (une collaboration entre Ash Ra Tempel et Klaus Schulze), qui comporte par moments des rythmes 4/4 entrelacés avec des bribes de rock psychédélique, des synthés analogiques et, de temps à autre, des motifs de tambours tribaux.

L'introduction de la musique techno et de ses techniques à Goa a mené à ce qui deviendrait par la suite le style trance goa ; les premiers artistes incluent les DJ Laurent, Fred Disko, Goa Gil, et un peu plus tard Mark Allen. Beaucoup de « fêtes » (généralement semblables aux rave party mais avec une atmosphère plus mystique, au moins au début des années 1990) sont entièrement consacrées à ce genre de musique. Dans les autres pays, la goa est aussi régulièrement jouée à des raves, festivals et fêtes en conjonction avec d'autres styles de trance et de techno.

Aujourd'hui, la trance goa a une postérité significative en Israël. Elle a été introduite dans ce pays par d'anciens soldats revenant de voyages d'agrément effectués à Goa au début des années 1990, après leur service militaire. Une grande partie de la trance goa est maintenant produite en Israël, mais sa production et sa consommation est un phénomène global. Les nouveaux « hot-spots » d'aujourd'hui incluent le Brésil, le Japon, et le Mexique. Le son ou style goa actuel a beaucoup évolué depuis 1997. De 1997 à 2000 la scène de la trance goa a manqué d'un objectif clair. les musiciens ont essayé beaucoup de choses, depuis les breakbeats jusqu'à la minimal techno. À cette époque, le principal était de tout faire pourvu que cela diffère de la bonne vieille musique. Dans ces conditons, on pouvait hélas entendre n'importe quoi à une fête goa. Après 2000, de nouveaux styles sont nés, de sont fixés et ont survécu jusqu'à aujourd'hui. Malheureusement, une grosse part de la musique du rayon trance goa n'a aujourd'hui rien à voir avec le son d'origine de celle-ci.

Il existe aussi un genre underground spécifique, originaire de Finlande et dénommé suomisaundi. Une de ses marques distinctives est la référence à la trance goa des débuts ou du milieu des années 90 et ce genre est fréquemment mis en valeur sur la scène des parties forestières en Finlande. On y joue surtout de la trance goa et de la psytrance "suomi" (finlandaise).

Source : wikipedia.org